03 décembre 2012

[Chronique] Mylene Farmer - Monkey Me

C’est donc aujourd’hui que le tant attendu Monkey Me de Mylène Farmer est sorti dans les bacs. Je ne vous cache pas que j’ai pu l’écouter dès mercredi dernier grâce à la « fuite » de l’album. Bizarrement, ce genre de « fuites » sont de plus en plus courantes pour les albums-événements, mais ça c’est une autre histoire.

Mylene Farmer

L’album s’ouvre directement sur la voix de Mylène, ce qui est rare, avec le titre « Elle A Dit », véritable hymne lesbien. En ces temps de « guerre » pour le mariage pour tous, c’est plutôt bien tombé. Même si le titre n’apporte rien de nouveau à la discographie de l’artiste, on ne peut que reconnaitre une certaine efficacité dans son rythme.

Vient ensuite le titre « A L’Ombre », premier extrait boudé de l’album. Bon bah le saxo d’intro est toujours Cheap, seules les paroles relèvent le niveau de cet instrumental daté et clairement mauvais pour une sortie en 2012. On passe. 


Le niveau se relève, plus ou moins, avec le titre éponyme « 
Monkey Me », chanson sur le thème du double. Rien de nouveau là encore, mais la guitare électrique donne un vent frais, très « Alizéen » à la chanson qui passe toute seule. En revanche, le final est désastreux ! Rajouter 5 secondes de guitare n’aurait tué personne. Mais bon, ça reste un vrai bon single potentiel !

« Tu Ne Le Dis Pas » reprend l’intro de la chanson « A Contre-Courant » d’Alizée, un recyclage un peu décevant même si ça reste une bonne intro. Le reste de la chanson ne m’a pas vraiment convaincu, surtout le refrain (« Où va le monde, où est ma tombe ? »), avec cette nouvelle envolée de voix qui devient finalement épuisante.

J’hésite à m’attarder sur le titre suivant, « Love Dance ». C’est du boom-boom 90’s, musicalement dépassé et textuellement ridicule. Mais les « lalala » du refrain sont vraiment addictifs et la voix de Mylène est vraiment agréable à entendre sur ce titre, ça relève le niveau !

La chanson qui suit est déjà connue des fans puisqu’elle a été dévoilé la semaine dernière avec sa Lyric Vidéo, c’est le titre « Quand ». Une belle ballade très Farmer-Boutonnat qui ne manquera pas de vous faire verser une larme en live ! Je trouve simplement que l’avoir placé après « Love Dance » était une erreur, l’enchainement n’étant pas du tout naturel.  

Réveillez-vous ! Les coups de synthés qui sont la marque de fabrique du tandem reviennent ! C’est donc avec ce synthétiseur violent et une guitare électrique qui agrémente le tout que le titre « J’Ai Essayé De Vivre » commence ! Ce titre à tout pour être le prochain single de la chanteuse, il est vraiment d’une efficacité remarquable ! En live, ce titre sera très certainement un de ceux qui déchainera le plus la foule !

Mylene Farmer1

« Ici-Bas » est un up-tempo un peu gentillet. Des paroles pas très gaies sur un rythme fait de synthétiseur un peu Cheap. C’est cependant un titre très accrocheur qui aurait sa place parmi les prochaines sorties single de Mylène Farmer.

C’est avec un nouveau titre plus lent que l’écoute se poursuit, « A-t ’on Jamais » est un mid-tempo très efficace que l’on imagine immédiatement en live avec ses « Alléluia » qui résonne dans la salle ! Une très bonne chanson qui pourrait avoir un bon potentiel single si elle est habillée d’un beau clip scénarisé.

L’O.V.N.I de l’album arrive enfin, la chanson « Nuit D’Hiver » est plutôt un instrumental de 5 minutes où Mylène Farmer reprends une phrase de sa comptine macabre « Chloé » sortie en 1986 sur son premier opus. Le résultat est donc un titre très psychotique, dérangeant qui ferait une excellente interlude lors du Timeless 2013.

La chanson « A Force De … » démarre comme « A L’Ombre » sur un saxo ultra-daté et à la limite de l’inaudible. Les couplets ne relèvent pas le niveau puisqu’ils sont très agaçants, Mylène s’essoufflant à dire 3 phrases en 1 minute, poussant chaque syllabe en longueur. Seul le refrain est terriblement bon – « A force de mourir / Je n’ai pas su te dire / Que j’ai envie de vivre » - Ce vers semble à lui seul être un regard en arrière sur l’œuvre de l’artiste, un véritable message optimiste ! Ça fait du bien !

Et pour finir, la ballade « Je Te Dis Tout » vous tirera toutes les larmes de votre corps. Mylène Farmer et Laurent Boutonnat n’ont pas composé de si belle chanson depuis « Point De Suture » en 2008. Evidemment, un titre qui a d’ores et déjà sa place en live !

mylene-farmer-monkey-me-visuel

Pour résumer, cet album très pop reste ancré dans l’univers de la chanteuse, un peu Cheap mais très efficace ! On retient les titres « J’Ai Essayé De Vivre », « Monkey Me » et « Je Te Dis Tout » en priorité. Mylène met enfin sa voix en avant, laissant parfois la musique trop en arrière, mais cela fera taire les mauvaises langues criant à qui veut l’entendre que l’interprète de Libertine n’a pas la moindre voix. Je donne une note de 7.5/10 à cet album qui contient malheureusement quelques titres dont on se serait bien passé.

PS : Mylène, change de designer ! La pochette de ton album est horrible.

Nikolas.

Posté par Speakerphone à 15:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Commentaires sur [Chronique] Mylene Farmer - Monkey Me

  • J'adore votre analyse! Les titres que vous avez retenu sont également mes préférés à savoir Monkey Me, Je Te Dis Tout et plus spécialement J'ai Essayé De Vivre!

    Posté par M.M, 05 janvier 2013 à 13:53
Poster un commentaire