27 juillet 2012

[Actualité] Le scandale autour du concert de Madonna à l'Olympia

Madonna à l’Olympia : Récit d’un scandale.

cb4577d65c290482eef3b2c413d9a0f1501157f0104f9

C’était un événement pour les fans, un énorme buzz sur la toile ! Après son concert au Stade de France devant 70 000 spectateurs le 14 Juillet dernier, un concert à L’Olympia devant 2 700 personnes a été prévu le 26 juillet. Hier soir, le concert a donc eu lieu, proposant un véritable concert de … 45 minutes. Un scandale quand on sait que les places étaient vendues entre 90 et 250 € sur le site de l’Olympia.

Alors que le show était présenté sous le nom «  MDNA WORLD TOUR » par Live Nation, sous-entendant le même concert que celui des stades (version réduite de la scène) lors de l’annonce de la mise en vente des places, la veille du show, le concert est renommé « Madonna’s Intimate Show » dans un nouveau mail envoyé au fan club de la star. Jusque-là tout va bien, le public s’attend à un concert intimiste à quelques mètres de la star. Or, tout est différent. En effet, le concert proposé est bien celui de MDNA Tour mais en miniature et réduit de 70 minutes ! A la fin du concert, où l’on a pu découvrir le medley inédit « Beautiful Killer/Die Another Day » et la reprise de « Je T’aime Moi Non Plus », les fans ont hurlés leur mécontentement, ne quittant pas la salle, en criant des injures envers la star, regardez :

Plusieurs actions s’organisent sur la toile afin d’obtenir un remboursement complet des places en envoyant des lettres recommandées à Live Nation et l’Olympia, reste à savoir si cela servira à quelque chose …
En tout cas, le mythe Madonna s’écorche encore un peu plus, laissant un goût amer d’arnaque bien ficelée. 

Nikolas.

Posté par Speakerphone à 20:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires sur [Actualité] Le scandale autour du concert de Madonna à l'Olympia

  • 45 minutes sublimes laissant un goût d'arnaque inadmissible !

    Damien Chainel a changé sa photo de couverture.
    Il y a 8 minutes

    J’aime · · Partager
    Amis
    16 amis
    Afficher tout

    Hugo Jourdant

    Nathalie Moreau

    Justine Alexandre

    Claire Fleury

    Eric Waroll

    Elisabeth Hofer

    Antoine Doche

    Jeremy Coutarel

    Damien Chainel a actualisé sa photo de profil.
    Il y a 8 minutes

    J’aime · · Partager

    Damien Chainel bon Madonna c'est bien, mais ma Pioupi Pioupa c'est encore mieux, en plus elle est aussi jolie, voir plus. Et c'est une pop star en puissance ! Voilà donc ça c'est ma louloute (titi petit patte, bichette, grosse vache, princesse) que j'aime à la folie ! Regardez moi cette beauté, une vraie machine à bisous et à câlin ! Mais elle le vaut bien.
    15 mai, 18:59 · J’aime



    Damien Chainel a partagé un lien.
    il y a 7 heures
    Live Nation en plein dans la tourmente....ça va chier dans les brancards !!!! ENFIN !!!!

    Concert de Madonna à l'Olympia : les fans furieux s'en prennent à Live Nation
    www.chartsinfrance.net
    Le concert en soi n'est pas trop critiqué : les huit titres qu'a interprétés hier Madonna sur la scène de l'Olympia ont séduit le public. Le problème, c'est que les spectateurs s'attendaient à un concert complet, pas à l'équivalent d'un showcase. Aujourd'hui, ils s'en prennent au tourneur de la star...
    J’aime · · Partager
    Bachou de Paris aime ça.
    Bachou de Paris TES COMMENTAIRES SONT SITE SUR CET ARTICLE JE CROIS HEHEHEHEH
    il y a 7 heures · J’aime



    Damien Chainel
    il y a 9 heures
    Madonna à l'Olympia : un gout amer plane dans l'air ! Ce sixième concert de Madonna sera celui que je vais essayer d'oublier le plus vite possible. Déjà pour espérer réussir à dormir la nuit prochaine car cette nuit passée impossible de fermer l'oeil ! Le problème ce n'est pas tant que le spectacle n'ait duré que 45 minutes. Mais que le prix des places fut si disproportionné par rapport à un spectacle de cette brièveté. 89 euros les places en fosses, 150 euros et quelques les places du haut au fond, et presque 260 euros les places du haut devant ! Abusé ! Les 45 minutes furent parfaites...mais pas suffisante pour justifier de tels tarifs ! Au final ce n'était pas un concert, mais un showcase de luxe ! Une honte...d'autant quand dans son speech Madonna ose parler de la difficile situation économique de la Grèce...elle croit qu'on est quoi en France...Crésus ? Depuis que Madonna est en partenariat avec Live Nation, ses agissements sont de plus en plus éloignés de la réalité du monde ! Live Nation déjà peu populaire chez les fans de Madonna, est devenu la bête noire à abattre. "Live Nation est entrain de détruire Madonna", "Bande de capitalistes véreux" voilà ce qu’on pouvait entendre hier à la sortie de l'Olympia, au milieu des "remboursez" et de nombreuses injures. Pour d'autres fans se furent des larmes, larmes de déception, larmes de fatigue (tout ce temps d'attente pour 45min, de qui se moque-t-on ?) mais aussi des larmes de tristesse. En effet, cette soirée qui avait commencée sous les meilleurs auspices, s'est terminée dans la colère et l'indignation de nombreux fans ! Mais alors que s'est-il passé ? Il y a eu un énorme cafouillage dans la communication autour de cette date. On nous avait vendu un concert, une date spéciale du MDNA TOUR retravaillée pour l'occasion afin de s'adapter à la salle de l'Olympia.
    Et bien non exit le concert, bonjour le showcase. Hier, donc jour du spectacle, une rumeur longe la file d'attente...à la stupeur générale, le show ne durerait qu'une heure (selon le manager de Madonna) ! Impensable et inimaginable pour beaucoup de fans...nombreux sont ceux qui espéraient que le manager parlait de la durée du Streaming du show diffusé le soir même sur internet ! Impossible d'imaginer qu'aux prix des places, le spectacle ne dure qu'une heure ! Et pourtant, ce ne fut même pas une heure, mais 45 minutes montre en main ! Sauf que chacun ici en conviendra (surtout quand on n'est pas très riche), on ne débourse pas en pensant aller voir un concert, 90 euros (place fosse, les moins chers) pour voir au final un certes très réussi showcase mais d'une durée scandaleuse à ces tarifs, 45 minutes !! 90euro pour 45 minutes....ça fait du deux euros la minute !! Et encore ça va, pensons aux autres ceux qui ont payé dans les 150 euros et ceux qui ont payés dans les 270 euros (Dieu merci de m'avoir fait pauvre !!!) En matière de temps/prix.... c'est le concert le plus cher de l'Histoire de Madonna en France !! Là il y a eu grosse erreur sur la marchandise...certains fans n'auraient jamais mis une telle somme là dedans, tandis que d'autres l'auraient fait mais en toute connaissance de cause.
    Après de très longues heures d'attentes au dehors de la salle et à l'intérieur (Madonna n'a plus aucun respect des horaires pour commencer ses concerts)... le show commence. Et à vrai dire, tout s'est très bien passé. Tout l'Olympia était survolté, dansant et chantant. Madonna avait la forme des grands jours et la scène de son MDNA Tour admirablement intégrée à la salle de l'Olympia. Le spectacle avait tout pour être historique : L'ouverture électrique sur Turn up The Radio qui a dynamité l'assemblée, la reprise Basque d'Open Your Heart, un discours sur la France, ses valeurs et sa tolérance (avec en prime une petite pique à Marine Le Pen : "Nous entrons dans une période qui fait peur. Et quand les gens ont peur, ils deviennent intolérants"), avant de poursuivre avec la balade Masterpiece. Le discours de Madonna était beau, chaleureux, mais au vu du temps global du spectacle, il fut beaucoup trop long, et au final, n'aura guère de portée sur ses fans, qui se débarrasseront des paroles de Madonna, aussi rapidement qu'elle c’est débarrasser d'eux ! Parlez de tolérance et de respect c'est bien, mais l'être vis à vis de ses fans c'est encore mieux, or... .
    Le spectacle continue par un interlude (tiens, trois chansons et déjà un interlude ?), celle de Justify My Love qui ouvre la partie Masculin/Féminin du MDNA Tour. Suivent ensuite « Vogue » (dont la mise en scène et les costumes sont absolument divins), « Candy Shop/Erotica », « Human Nature » et...alors que tout l'Olympia espérait profiter à nouveau en live de la version dénudée de Like a Virgin, Madonna change de registre et reprend les thèmes qui ouvrent traditionnellement son MDNA Tour, les armes, le meurtre et la violence, avec un mash-up très intéressant mais un peu saturé à l'Olympia de "Beautiful Killer vs Die Another Day", performé pour la première fois mondiale en live...ce qui a fait tressauter énergiquement toute la salle. Après ce réveil intense de la salle, Madonna entame la chanson la plus attendue de toute, la fameuse reprise de Gainsbourg, "Je t'aime, moi non plus", chanté avec l'un de ses danseurs. Alors qu'elle l'attache sur une chaise et commence à le torturer lascivement, Madonna termine la prestation en mimant de tirer une balle dans la tête de son partenaire, puis rejoint le fond de scène alors que deux écrans se referment sur elle pour constituer un cœur et relié un "je t'aime" ! Alors que toute la salle en redemande trop fière et heureuse d'avoir entendu Madonna chanter en français, que des applaudissements chaleureux attendent le retour de la Reine; alors que toute la salle l'imagine entrain de se changer pour venir entamer les chansons de fins (beaucoup espéraient quand même entendre le tube de notre frenchy national : « Give Me All Your Luvin' ») patatra la lumière se rallume. "Pas de panique c'est l'entracte" penseront de nombreux spectateurs. Or, quand les techniciens arrivent sur scène et commence à ranger et démonter le décor; le doute n'est plus possible, le spectacle est fini. Juste comme ça, sans merci, sans au revoir, sans même un rappel...rien ! Merci d'avoir casqué cher...vous pouvez partir ! Ce n'est pas dit, mais c'est ce que tout le monde pense très fort. Et voilà comment tout a dégénéré. Ce qui était à deux doigts d'être la nuit historique de Madonna à l'Olympia, le "concert évènement" s'est transformé en un éclair de seconde en un pétard mouillé. Tout a commencé par des hués virulentes et nombreuses (sous le regard penaud et gêné des techniciens entrain de faire leur boulot !), puis par des insultes (Salope, Shame on you, connasse, mamie-fric), puis par des jets de bouteilles vides sur la scène. Jusqu'à l'extérieur de l'Olympia (comme le montre les nombreuses vidéos disponibles sur la toile) le dégoût et la colère se sont exprimés. Ce qui aurait du être un soir inoubliable, devint inoubliable mais pour une autre raison : La révolution des fans français contre leur idole, qui à n’en plus douter, n’est devenu qu’une machine à fric !
    Qu'on ne se cache pas la raison de cette date (sortie du chapeau du magicien en un beau matin) à l’Olympia. Le mariage entre Madonna et ses fans français étaient déjà devenu compliqué depuis la fin des années 2000. En cette année 2012, Madonna a beaucoup travaillé avec des français que ce soit pour son album, le clip de son single « Give me all your luvin » et sa tournée. Or, le succès français de Madonna n’est plus ce qu’il était, son album n’a pas eu chez nous le succès escompté, son film a été boudé, les médias ne manquent jamais une occasion de la descendre (jusqu’à présent sans grande légitimité) et son stade de France a peiné à se remplir. Il y avait donc dans ce « concert » à l’Olympia l’idée non cachée (puisque ¾ des places de ce « concert » leur ont été réservées) de réunir et de remobiliser les fans français de longues dates, les membres du fan club ! Si l’idée était à deux doigts de réussir, c’est donc finalement tout le contraire qui s’est passé hier soir. Et la rupture semble avoir été consommé, de manière brutale et sans appel ! Madonna a offert à ses fans français, rien d’autres que son propre suicide ! Il est difficile d’imaginer la réaction de Madonna à ce brouhaha de mécontents, mais il n’est pas envisageable qu’elle ne l’ait pas entendu. Il est donc très difficile en ce lendemain de ce qui s’apparente à un Bad Trip de se projeter dans l’avenir et de dire ce qu’adviendra de la place des fans français dans le cœur et le porte monnaie de la Madone. Nul doute en tout cas que pour beaucoup hier, ce fut la der des ders ! Pour l’heure l’histoire ne s’arrête pas là, puisque de nombreux fans ont menacé Live Nation de faire appel à une association de consommateurs pour porter plainte. D’autant que selon la législation en France, un show payant ne doit pas être inférieur à 55 minutes ! La bataille de l’Olympia ne fait que commencer, nul doute qu’elle soit très préjudiciable pour Madonna ; qui ayant déjà bien du mal à conquérir un nouveau public devrait faire bien plus attention à ses fans de longues et très longues dates si elle veut pouvoir continuer à déchainer les foules et les passions. Chez les fans français en tout cas le divorce au vu des réactions à la sortie du Showcase de Madonna semble bien prononcé. Pour ma part, fans de longues dates, j’ai passé hier soir la pire soirée de ma vie avec Madonna, qui ne m’avait jamais autant donné l’impression de se moquer de moi. C’était mon sixième concert de Madonna, un souvenir que je mettrais tout en œuvre pour oublier au plus vite. Après une nuit d’insomnie (incapable de trouver le sommeil, tout au long de la nuit résonnèrent en moi les insultes et autres quolibets dont Madonna a été très justement la cible hier soir) ; je me réveille ce matin avec ces hauts le cœur et ce mal de crâne qui s’apparentent à une gueule de bois. Est-ce la fin de ma passion pour Madonna ? Non, il me faudra bien plus d’un concert arnaque pour ne plus aimer et respecter cette femme talentueuse et lumineuse. En revanche, je vais avoir besoin d’une cure, d’une parenthèse sans elle, d’un temps pour oublier ce funeste 26 juillet 2012.

    Posté par Damien, 27 juillet 2012 à 20:32
  • 45 minutes somptueuses mais laissant un goût d'arnaque inadmissible !

    Le problème ce n'est pas tant que le spectacle n'ait duré que 45 minutes. Mais que le prix des places fut si disproportionné par rapport à un spectacle de cette brièveté. 89 euros les places en fosses, 150 euros et quelques les places du haut au fond, et presque 260 euros les places du haut devant ! Abusé ! Les 45 minutes furent parfaites...mais pas suffisante pour justifier de tels tarifs ! Au final ce n'était pas un concert, mais un showcase de luxe ! Une honte...d'autant quand dans son speech Madonna ose parler de la difficile situation économique de la Grèce...elle croit qu'on est quoi en France...Crésus ? Depuis que Madonna est en partenariat avec Live Nation, ses agissements sont de plus en plus éloignés de la réalité du monde ! Live Nation déjà peu populaire chez les fans de Madonna, est devenu la bête noire à abattre. "Live Nation est entrain de détruire Madonna", "Bande de capitalistes véreux" voilà ce qu’on pouvait entendre hier à la sortie de l'Olympia, au milieu des "remboursez" et de nombreuses injures. Pour d'autres fans se furent des larmes, larmes de déception, larmes de fatigue (tout ce temps d'attente pour 45min, de qui se moque-t-on ?) mais aussi des larmes de tristesse. En effet, cette soirée qui avait commencée sous les meilleurs auspices, s'est terminée dans la colère et l'indignation de nombreux fans ! Mais alors que s'est-il passé ? Il y a eu un énorme cafouillage dans la communication autour de cette date. On nous avait vendu un concert, une date spéciale du MDNA TOUR retravaillée pour l'occasion afin de s'adapter à la salle de l'Olympia.
    Et bien non exit le concert, bonjour le showcase. Hier, donc jour du spectacle, une rumeur longe la file d'attente...à la stupeur générale, le show ne durerait qu'une heure (selon le manager de Madonna) ! Impensable et inimaginable pour beaucoup de fans...nombreux sont ceux qui espéraient que le manager parlait de la durée du Streaming du show diffusé le soir même sur internet ! Impossible d'imaginer qu'aux prix des places, le spectacle ne dure qu'une heure ! Et pourtant, ce ne fut même pas une heure, mais 45 minutes montre en main ! Sauf que chacun ici en conviendra (surtout quand on n'est pas très riche), on ne débourse pas en pensant aller voir un concert, 90 euros (place fosse, les moins chers) pour voir au final un certes très réussi showcase mais d'une durée scandaleuse à ces tarifs, 45 minutes !! 90euro pour 45 minutes....ça fait du deux euros la minute !! Et encore ça va, pensons aux autres ceux qui ont payé dans les 150 euros et ceux qui ont payés dans les 270 euros (Dieu merci de m'avoir fait pauvre !!!) En matière de temps/prix.... c'est le concert le plus cher de l'Histoire de Madonna en France !! Là il y a eu grosse erreur sur la marchandise...certains fans n'auraient jamais mis une telle somme là dedans, tandis que d'autres l'auraient fait mais en toute connaissance de cause.
    Après de très longues heures d'attentes au dehors de la salle et à l'intérieur (Madonna n'a plus aucun respect des horaires pour commencer ses concerts)... le show commence. Et à vrai dire, tout s'est très bien passé. Tout l'Olympia était survolté, dansant et chantant. Madonna avait la forme des grands jours et la scène de son MDNA Tour admirablement intégrée à la salle de l'Olympia. Le spectacle avait tout pour être historique : L'ouverture électrique sur Turn up The Radio qui a dynamité l'assemblée, la reprise Basque d'Open Your Heart, un discours sur la France, ses valeurs et sa tolérance (avec en prime une petite pique à Marine Le Pen : "Nous entrons dans une période qui fait peur. Et quand les gens ont peur, ils deviennent intolérants"), avant de poursuivre avec la balade Masterpiece. Le discours de Madonna était beau, chaleureux, mais au vu du temps global du spectacle, il fut beaucoup trop long, et au final, n'aura guère de portée sur ses fans, qui se débarrasseront des paroles de Madonna, aussi rapidement qu'elle c’est débarrasser d'eux ! Parlez de tolérance et de respect c'est bien, mais l'être vis à vis de ses fans c'est encore mieux, or... .
    Le spectacle continue par un interlude (tiens, trois chansons et déjà un interlude ?), celle de Justify My Love qui ouvre la partie Masculin/Féminin du MDNA Tour. Suivent ensuite « Vogue » (dont la mise en scène et les costumes sont absolument divins), « Candy Shop/Erotica », « Human Nature » et...alors que tout l'Olympia espérait profiter à nouveau en live de la version dénudée de Like a Virgin, Madonna change de registre et reprend les thèmes qui ouvrent traditionnellement son MDNA Tour, les armes, le meurtre et la violence, avec un mash-up très intéressant mais un peu saturé à l'Olympia de "Beautiful Killer vs Die Another Day", performé pour la première fois mondiale en live...ce qui a fait tressauter énergiquement toute la salle. Après ce réveil intense de la salle, Madonna entame la chanson la plus attendue de toute, la fameuse reprise de Gainsbourg, "Je t'aime, moi non plus", chanté avec l'un de ses danseurs. Alors qu'elle l'attache sur une chaise et commence à le torturer lascivement, Madonna termine la prestation en mimant de tirer une balle dans la tête de son partenaire, puis rejoint le fond de scène alors que deux écrans se referment sur elle pour constituer un cœur et relié un "je t'aime" ! Alors que toute la salle en redemande trop fière et heureuse d'avoir entendu Madonna chanter en français, que des applaudissements chaleureux attendent le retour de la Reine; alors que toute la salle l'imagine entrain de se changer pour venir entamer les chansons de fins (beaucoup espéraient quand même entendre le tube de notre frenchy national : « Give Me All Your Luvin' ») patatra la lumière se rallume. "Pas de panique c'est l'entracte" penseront de nombreux spectateurs. Or, quand les techniciens arrivent sur scène et commence à ranger et démonter le décor; le doute n'est plus possible, le spectacle est fini. Juste comme ça, sans merci, sans au revoir, sans même un rappel...rien ! Merci d'avoir casqué cher...vous pouvez partir ! Ce n'est pas dit, mais c'est ce que tout le monde pense très fort. Et voilà comment tout a dégénéré. Ce qui était à deux doigts d'être la nuit historique de Madonna à l'Olympia, le "concert évènement" s'est transformé en un éclair de seconde en un pétard mouillé. Tout a commencé par des hués virulentes et nombreuses (sous le regard penaud et gêné des techniciens entrain de faire leur boulot !), puis par des insultes (Salope, Shame on you, connasse, mamie-fric), puis par des jets de bouteilles vides sur la scène. Jusqu'à l'extérieur de l'Olympia (comme le montre les nombreuses vidéos disponibles sur la toile) le dégoût et la colère se sont exprimés. Ce qui aurait du être un soir inoubliable, devint inoubliable mais pour une autre raison : La révolution des fans français contre leur idole, qui à n’en plus douter, n’est devenu qu’une machine à fric !
    Qu'on ne se cache pas la raison de cette date (sortie du chapeau du magicien en un beau matin) à l’Olympia. Le mariage entre Madonna et ses fans français étaient déjà devenu compliqué depuis la fin des années 2000. En cette année 2012, Madonna a beaucoup travaillé avec des français que ce soit pour son album, le clip de son single « Give me all your luvin » et sa tournée. Or, le succès français de Madonna n’est plus ce qu’il était, son album n’a pas eu chez nous le succès escompté, son film a été boudé, les médias ne manquent jamais une occasion de la descendre (jusqu’à présent sans grande légitimité) et son stade de France a peiné à se remplir. Il y avait donc dans ce « concert » à l’Olympia l’idée non cachée (puisque ¾ des places de ce « concert » leur ont été réservées) de réunir et de remobiliser les fans français de longues dates, les membres du fan club ! Si l’idée était à deux doigts de réussir, c’est donc finalement tout le contraire qui s’est passé hier soir. Et la rupture semble avoir été consommé, de manière brutale et sans appel ! Madonna a offert à ses fans français, rien d’autres que son propre suicide ! Il est difficile d’imaginer la réaction de Madonna à ce brouhaha de mécontents, mais il n’est pas envisageable qu’elle ne l’ait pas entendu. Il est donc très difficile en ce lendemain de ce qui s’apparente à un Bad Trip de se projeter dans l’avenir et de dire ce qu’adviendra de la place des fans français dans le cœur et le porte monnaie de la Madone. Nul doute en tout cas que pour beaucoup hier, ce fut la der des ders ! Pour l’heure l’histoire ne s’arrête pas là, puisque de nombreux fans ont menacé Live Nation de faire appel à une association de consommateurs pour porter plainte. D’autant que selon la législation en France, un show payant ne doit pas être inférieur à 55 minutes ! La bataille de l’Olympia ne fait que commencer, nul doute qu’elle soit très préjudiciable pour Madonna ; qui ayant déjà bien du mal à conquérir un nouveau public devrait faire bien plus attention à ses fans de longues et très longues dates si elle veut pouvoir continuer à déchainer les foules et les passions. Chez les fans français en tout cas le divorce au vu des réactions à la sortie du Showcase de Madonna semble bien prononcé. Pour ma part, fans de longues dates, j’ai passé hier soir la pire soirée de ma vie avec Madonna, qui ne m’avait jamais autant donné l’impression de se moquer de moi. C’était mon sixième concert de Madonna, un souvenir que je mettrais tout en œuvre pour oublier au plus vite. Après une nuit d’insomnie (incapable de trouver le sommeil, tout au long de la nuit résonnèrent en moi les insultes et autres quolibets dont Madonna a été très justement la cible hier soir) ; je me réveille ce matin avec ces hauts le cœur et ce mal de crâne qui s’apparentent à une gueule de bois. Est-ce la fin de ma passion pour Madonna ? Non, il me faudra bien plus d’un concert arnaque pour ne plus aimer et respecter cette femme talentueuse et lumineuse. En revanche, je vais avoir besoin d’une cure, d’une parenthèse sans elle, d’un temps pour oublier ce funeste 26 juillet 2012.

    Posté par Damien Chainel, 27 juillet 2012 à 20:34
Poster un commentaire